L’idée de se lancer dans son projet perso

Se lancer , la formule est toute choisie.

Le résultat d’un long processus, et prendre conscience qu’on est enfin prêt.

Le point de départ de cette nouvelle aventure c’est une rupture bien sûr, une rupture avec sa vie d’avant, un changement radical, artistique et personnel.

En tant que guitariste j’ai toujours accompagné différents artistes, et jamais il ne me serait venu à l’idée de vouloir m’exposer pour défendre mes chansons.

Alors oui, je composais dans mon coin, des bribes de morceaux, mais loin de moi l’idée à l’époque d’en faire quelque chose.

Ça me convenait pas mal d’être en retrait.

Disons plutôt que je me complaisais là-dedans.

Je suivais le mouvement, sans vraiment prendre de risque, sans vraiment faire des choix, sans vraiment apporter des idées.

Le manque de confiance, et plutôt introverti, je me voyais simplement pas sortir de Comfort_zonecette fameuse zone de confort.

La zone de confort : c’est un terme qu’on voit revenir très souvent chez tous ceux qui ont fait un choix décisif dans leur vie.

Quand on y est, on ne s’en rend pas bien compte, mais une fois qu’on se pose, qu’on prend un peu de hauteur et qu’on analyse la façon dont on gère sa vie, de façon complètement décalé, faite d’excès…comment dirais-je, excessifs, on comprend rapidement  qu’il nous faut changer de modèle, et que notre manière de fonctionner nous empêche d’avancer.

3 étapes:

D’abord une sensation de perte de contrôle et de repère.

Ensuite le moment de se poser les bonnes questions,  d’une remise en question justement, d’une réaction immédiate pour avancer, d’un développement personnel.

Enfin une libération, une porte ouverte sur toutes les possibilités qui s’offrent à nous.

Et s’il y a bien un livre qui m’a vraiment aidé dans cette démarche, à me débloquer, à (re)trouver la force et la confiance pour avancer c’est celui de Julia Cameron – Libérez votre créativité.

Je tiens d’ailleurs à vous le faire découvrir dans un prochain article.

Mais rien ne vaut une bonne citation, il y en beaucoup dans ce bouquin, et celle-là a résonné particulièrement en moi, et fait toujours écho d’ailleurs:

 « Saute, et le filet apparaîtra »

Alors, oui aujourd’hui j’ai bien plus confiance en moi, en ce que je fais, mais je suis pas moins introverti, c’est ma nature.

Disons que j’assume pleinement ce « côté obscur » pour en faire une Force, le besoin de calme, de tranquillité, de solitude pour créer, et une sensibilité qui m’appartient pour appréhender la scène.

D’ailleurs, si le sujet vous intéresse, ici une super conférence TED de Susan Cain : le pouvoir des introvertis. .

Et vous ? Je serais curieux de connaître ce qui vous a poussé à vous lancer dans votre projet ? La démarche personnelle ? Plutôt introverti/extraverti ?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s